Les oeuvres réalisées témoignent d’une volonté de simplification de forme. Un espace poétique fait de mesure, de discrétion, où s’ouvre ainsi la rêverie, un langage allusif issu d’un travail lent de celui qui découvre un cheminement. Une aspiration à l’origine où l’espace et le volume, le plein et le vide, la forme et le rythme entament leur dialogue.