sculptures « le cercle » pierre de Grès

Les œuvres réalisées témoignent d’une volonté de simplification, d’épuration de forme.

Un espace poétique fait de mesure, de discrétion, s’ouvre ainsi à la rêverie, au langage allusif, issue d’un travaille lent de celui qui découvre un cheminement, une aspiration à l’origine ou l’espace et le volume, le plein et le vide, la forme et le rythme entament leur dialogue.